La fanfouille – Quand je suis né je suis né en automne – paroles et mélodie chantée

bloggif_514d0b58ef8ba

Cliquer ici pour écouter la mélodie chantée par les Traines Meuriennes

Quand je suis né, je suis né en automne – mazurka

Quand je suis né, je suis né en automne

Et mes parents me l’ont toujours bien dit

M’ont baptisé au jus de la pomme

Et m’ont donné le nom de « sans souci »

 

Quant à sept ans, on m’envoie à l’école

C’est pour apprendre à chanter Isabeau

Je répondis au maître de l’école

Je n’apprendrai que le jus du tonneau

 

À dix-huit ans, j’avais une maîtresse

Je l’ai perdue, je ne l’ai pas retrouvée

Elle a reçu, du haut d’une bouteille,

J’avais confié toutes mes amitiés

 

À ving-cinq ans, mes parents m’y marient

Avec une fille qui avait beaucoup de biens

Mais de malheur, elle mit fin à ses jours

Dans le chagrin de m’y voir toujours plein

 

À quarante ans, mes enfants me demandent

De partager leur bien avec le mien

Je répondis « pas de partage à faire

Les bistrotiers seront mes héritiers »

 

À soixante ans, sur le bord de la fosse

Là bien content, je finirai mes jours

Et l’on me roulera en carrosse

Car de mon jeune temps, je n’ai point eu le temps

 

Quand je suis né, je suis né en automne

Et mes parents me l’ont toujours bien dit

M’ont baptisé au jus de la pomme

Et m’ont donné le nom de « sans souci »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s