C’est entre vous mes jeunes filles – paroles

C’est entre vous mes jeunes filles
Meneur :
C’est entre vous, mes jeunes filles, (bis)

Répondeurs :
C’est entre vous, mes jeunes filles, (bis)

Meneur :
Vous qui faît’s le tour de vos champs,
Mais pouvez pas trouveu d’galant.

Répondeurs :
Vous qui fait’s le tour de vos champs,
Mais pouvez pas trouveu d’galant.

C’est pas comm’ moi, quant’ j’étais jeune, (bis)
Tous les gars couraient après moë,
Pour les baisers que j’nous donnais !

Y’ avait José, Jean-Pierr’ et Jacques, (bis)
Y avait aussi le grand Charlot,
C’est c’t’y-là qui v’nait à vélo.

C’t’y-là était propriétaire
D’une grand(e) maison construit’ en pierre,
D’un’ armoir’ et d’un grand buffet,
Qui lui servait de cabinet.

C’était par un dimanch’ au soëre, (bis)
L’était venu me demandeu,
Savoir si j’voulais m’y marieu.

La réponse fut bientôt faite, (bis)
Oh ! oui, Oh ! oui, mon Jean-Françoë,
Ca fait-y longtemps que j’ t’attendais !

Nous ne ferons pas grande noce,
Car je n’ai pas d’sous dedans ma poche,
Si au moins tu n’avais autant,
J’inviterions tous nos parents !

J’inviterions tontons, tantines,
j’inviterions cousins, cousines,
J’inviterions l’ Pèr’ Mathurin,
j’crois ben qu’ c’ t’y-là, c’est mon parrain.

C’est entre vous, mes jeunes filles, (bis)
Vous qui fait’s le tour de vos champs,
Mais pouvez pas trouveu d’galant.